Peeling

Le peeling consiste en l’application d’agents exfoliants chimiques sur la peau favorisant l’élimination des couches externes de celle-ci dans le but de stimuler la production de collagène, d’élastine et de glycosaminoglycanes, ainsi que d’améliorer ses qualités physiologiques et mécaniques.
Il provoque donc une régénération cutanée accélérée et contrôlée. Les objectifs sont de purifier et oxygéner la peau, améliorer sa texture (pores dilatés), lutter contre le vieillissement cutané (rides et perte d’élasticité), apporter de la luminosité (effet bonne-mine, teint lumineux), atténuer les lésions pigmentaires (taches brunes), réduire l’acné et améliorer les cicatrices.
En fonction de la profondeur de leur action, on distingue les peelings superficiels agissant jusqu’à l’épiderme (acide glycolique par exemple), les peelings moyens agissant jusqu’au derme papillaire (acide trichloracétique TCA par exemple) et les peelings profonds agissant jusqu’au derme réticulaire (phénol ou mélange phénol/TCA, moins agressif).
Le choix du peeling dépendra des lésions à traiter et du patient, notamment de sa couleur de peau (phototype). Par exemple, en cas de peau mate, on se limitera à des peelings superficiels. Le Docteur Martinage déterminera aussi pour chaque séance la quantité de produit, le nombre de couches à appliquer, le temps d’exposition et l’intervalle entre les couches.

Quand réaliser un peeling ?

De plus en plus, les peelings se réalisent en prévention à partir de 30 ans pour ralentir le vieillissement, permettant d’aborder la cinquantaine avec un visage détendu et une plus belle peau.
Ils peuvent être réalisés tout au long de l’année, sauf en été, et sur une peau débronzée (notamment pour les peelings intermédiaires et profonds), afin de limiter le risque de rebond pigmentaire.

Protocoles

Le protocole classique pour les peelings superficiels et moyens consiste en :
– 1 protocole d’attaque : 5 séances à intervalle minimum de 15 jours,
– 1 ou 2 séances d’entretien par an.
Pour le peeling profond, 1 seule séance suffit en protocole d’attaque.

Déroulement des séances

Au cabinet, sur une peau démaquillée et désinfectée, l’application du peeling se fait à l’aide d’un pinceau, dure quelques minutes et ne nécessite aucune anesthésie.
En fin de procédure, un masque apaisant est appliqué sur le visage.

Optimisation du traitement

Une préparation de la peau (crème) durant les 15 jours qui précédent le peeling est conseillée.
Aussi, après chaque procédure, une crème réparatrice sera prescrite.
Dans les 48 heures qui suivent la séance, le patient doit éviter l’exposition directe et excessive à la lumière naturelle ou artificielle, aux sources de chaleur, ainsi que les saunas ou les piscines.
L’utilisation d’une protection solaire est indispensable (écran total protection 50) pendant 3 semaines après un peeling superficiel et 2 mois après un peeling moyen ou profond.

Suites habituelles

Pour les peelings superficiels et moyens, il faut prévoir quelques rougeurs pendant 24 à 48h.
Pour les peelings profonds (et certains peelings moyens), il faut prévoir une éviction sociale de 7 à 10 jours, à cause de la peau qui pèle.

Association à d’autres traitements au cabinet

Les peelings peuvent être réalisés seuls ou en association, en alternance ou lors des mêmes séances, avec d’autres techniques de médecine/chirurgie esthétique, pour renforcer leur action et les rendre plus performants.
Des protocoles combinés et personnalisés « sur mesure » avec notamment toxine botulique, acide hyaluronique, skinboosters, microneedling/dermaroller, mésothérapie, PRP, lampe led, fils tenseurs pourront donc vous être proposés.

Fiches d’information de la SOFCPRE

Les peelings du visage

Lésions pigmentaires
Vieillissement sévère
Vieillissement modéré
Acné légère