Portrait du Docteur Martinage

Docteur Martinage

Chirurgien Esthétique à Nice et Draguignan

  • Ancien Interne médaille d’Or des Hôpitaux de Nice
  • Ancien Chef de Clinique des Universités
  • Assistant des Hôpitaux de Nice
  • Membre Actif de la Société de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE)

Exercice exclusif de la Chirurgie Plastique et Esthétique depuis 12 ans

Philosophie

Pour une chirurgie esthétique éthique et naturelle

Médecine esthétique

Les techniques de médecine esthétique sont de plus en plus nombreuses, innovantes et sûres. Elles permettent de retarder efficacement le recours à la chirurgie esthétique en réalisant un véritable lifting médical par des actes simples, rapides et indolores réalisés au cabinet. Les injections de botox (toxine botulique) affaiblissent les muscles responsables des rides d’expression du haut du visage (rides du lion, rides du front et rides de la patte d’oie), le but est de paraître reposé et détendu, de rajeunir et redonner de l’éclat au regard. Les injections acide hyaluronique comblent les rides et redessinent les volumes perdus : sillons naso-géniens, plis d’amertume, cernes, pommettes, joues, lèvres…

Chirurgie esthétique du visage

Le lifting est la chirurgie d’embellissement et de rajeunissement du visage. Il existe plusieurs types de liftings en fonction de la demande de la patiente. Le plus courant est le lifting cervico-facial ou lifting du bas du visage qui permet de corriger l’affaissement musculaire et cutané du cou, de supprimer les bajoues et de redéfinir l’ovale du visage, d’atténuer les sillons naso-géniens. Il est parfois utile d’associer des petites auto-injections de graisse prises sur une autre partie du corps pour redessiner les volumes perdus (pommettes, joues, tempes) et améliorer la qualité de la peau. Ces techniques d’auto-réinjection de graisse selon la technique de Coleman (lipostructure ou lipofilling) peuvent aussi être indiquées seules en tant que technique chirurgicale de rajeunissement et d’embellissement à part entière. La blépharoplastie ou chirurgie esthétique des paupières a pour but de rajeunir le regard, donner un air reposé et détendu, et concerne les paupières du haut (excès de peau avec paupières supérieures lourdes et tombantes : blépharoplastie supérieure) et/ou du bas (poches sous les yeux et cernes : blépharoplastie inférieure). L’otoplastie ou chirurgie esthétique des oreilles améliore la forme et la position des oreilles si elles sont prohéminentes ou malformées (oreilles décollées).

Chirurgie des seins

La plastie mammaire d’augmentation permet d’augmenter le volume et la taille des seins de façon définitive en posant des prothèses mammaires en gel de silicone, rondes ou anatomiques, devant ou derrière les muscles pectoraux, par de fines cicatrices placées autour de l’aréole, dans l’aisselle ou sous le sein. Le lifting des seins (mastopexie) corrige la ptose mammaire (poitrine qui tombe et qui a perdu sa fermeté) par remise en tension de la peau, restructuration de la glande et repositionnement du mamelon, avec ou sans imlant mamaire. La plastie mammaire de réduction traite l’hypertrophie mammaire en diminuant le poids et la taille des seins et en remontant la poitrine : la peau est retendue, l’excès de glande est retiré et les mamelons sont ascensionnés.

Chirurgie du corps

La lipoaspiration ou liposuccion affine et redessine la silhouette en aspirant les amas graisseux localisés à travers la peau par des cicatrices millimétriques judicieusement placées (ventre, hanches, culotte de cheval, bras, cuisses, genoux…). La graisse enlevée ne revient pas. L’abdominoplastie (plastie abdominale, lifting du ventre ou dermolipectomie abdominale) supprime le « tablier abdominal » recouvrant le pubis (excès de graisse et de peau), renforce la paroi musculaire et rajeunit le nombril, avec ou sans liposuccion associée, par une cicatrice cachée dans les sous-vêtements. La mini-abdominoplastie retend uniquement la partie basse du ventre, tandis que le bodylifting (« bodylift ») retend le ventre vers le bas, supprime l’excès de peau et de graisse du dos et des flancs, corrige la culotte de cheval, remonte et regalbe les fesses (lifting des fesses). Le lifting des bras ou brachioplastie supprime l’excès de peau et de graisse des bras (dermolipectomie des membres supérieurs). Le lifting des cuisses ou cruroplastie supprime l’excès de peau et de graisse des cuisses (dermolipectomie des membres inférieurs).

Chirurgie intime

La nymphoplastie de réduction (labiaplastie) réduit les petites lèvres génitales en cas d’hypertrophie des petites lèvres. L’hyménoplastie reconstruit l’hymen et permet de retrouver la virginité.

Chirurgie dermatologique

La dermatochirurgie ou chirurgie dermatologique concerne les tumeurs de la peau: exérèse des tumeurs cutanées bénignes (naevus, grain de beauté) et des tumeurs cutanées malignes (cancer de la peau, mélanome, épithélioma baso-cellulaire, épithélioma spinocellulaire), les tumeurs des tissus mous (exérèse de kyste, lipome) et la reprise/corection de cicatrices disgracieuses (cicatrice élargie, cicatrice hypertrophique, cicatrice chéloïde, séquelle de brûlure).

Chirurgie de la main

Le rajeunissement des mains fait appel aux injections d’acide hyaluronique pour combler les rides, redessiner les volumes perdus, rajeunir et redonner de l’éclat aux dos des mains, aux techniques de mésothérapie pour revitaliser, réparer la peau et prévenir le vieillissement cutané. Des injections de Botox traitent les mains moites (hypersudation palmaire) en bloquant localement les muscles responsables de l’évacuation de la sueur. Les aisselles peuvent aussi être traitées (injections de botox pour hypersudation axillaire). En chirurgie réparatrice de la main, les pathologies les plus courantes sont le canal carpien, le doigt à ressort, la maladie de Dupuytren et les kystes.

Chirurgie de l’homme

La plupart des interventions réalisées chez la femme sont envisageables chez l’homme. Les actes de médecine esthétique sont de plus en plus courants chez l’homme (acide hyaluronique, botox), et les chirurgies esthétiques les plus fréquentes sont le lifting, les paupières (blépharoplastie supérieure) et la lipoaspiration (ou liposuccion). En cas de gynécomastie (« seins » inesthétiques), s’il s’agit d’un excès de glande, une petite cicatrice autour de l’aréole sera nécessaire pour l’extraire, sinon une simple lipoaspiration sans cicatrice sera suffisante.